Forêt sacrée Alan’Andriamisara, Ambalakida

Située dans la Commune d’Ambalakida, la forêt sacrée Alan’Andriamisara est un massif de forêt relativement dégradé ayant une surface de 310 ha. Elle est gérée par une association locale agréé, le COBA FISAMIA (Fikambanan’ ny Sakalava Miaro Ala).
La forêt d’Andriamisara est un haut lieu de culte pour les Sakalava du Boeny avec le miel sacré et le Fanompoabem-pandrama au mois de mars chaque année.
La forêt est détruite par le feu pour l’élevage ou l’agriculture ainsi que pour fabriquer du charbon de bois, les bois de construction et les bois précieux (masonjoany, palissandre,…).
Grâce au soutien de la fondation Van Tienhoven, un projet sur la « connaissance, conservation des lémuriens menacés, Propithecus coquereli (Sifaka) et Eulemur mongoz (Dredrika), et de la forêt sacrée Alan’Andriamisara » est coordonné par le Groupement des Organisations de la Société Civile KOMANGA, le COBA FISAMIA et l’Association culturelle Filongoaben’ny Sakalava.
Le développement de l’écotourisme à travers la création d’un Musée Sakalava et des circuits découverte de la faune et de la flore fait partie du programme prévisionnel de ce projet.

Catégorie :
Lire la suite

Parc National des Tsingy de Namoroka

A 50km au sud de Soalala, ce chaos de roches calcaires sculptées depuis des milliers d’années par la pluie et le vent offre sur plus de 2000ha une succession de grottes et diaclases (étroits passages). Sur ses pointes acérées poussent des baobabs et rares pachypodiums. Véritable sanctuaire de la nature.
Accessible de mai à novembre par une piste « sportive », le PN de Namoroka est sillonné de plusieurs circuits (Ambovon’omby-24km-3h en 4X4 ; Mandevy-24km-3h en 4X4) et mérite d’y séjourner au moins 48h. Hébergement et restauration chez l’habitant, simple et convivial. Survol possible des tsingy depuis Mahajanga.

Catégorie :
Lire la suite

Parc National de la baie de Baly

A 150km de Mahajanga, la baie de Baly au fond de laquelle se niche la petite ville de Soalala, est bordée du Parc National éponyme, habitat naturel de la tortue à éperon « Angonoky » qui vit dans d’exubérantes bambouseraies. Forêt dense et sèche, lacs et marais, dunes de sable qui surplombent le canal du Mozambique abritent quantité d’oiseaux d’eau et de lémuriens. Paysages somptueux.
Accessible par mer ou par terre (piste praticable en saison sèche et en 4×4), Soalala dispose de quelques hébergements et restaurants. Au sein du PN de Baly sont aménagés des circuits de 3h (entre autre le circuit angonoky de 4km) à 2 jours.

Catégorie :
Lire la suite

Aire protégée Complexe Mahavavy – Kinkony

La NAP CMK a une potentialité écotouristique et socio culturelle importante. Elle est riche, non seulement en écosystème, mais surtout en biodiversité, en paysage, en culture, en monument naturel, en mode de vie naturellement en harmonie avec la nature.

Cette aire naturelle constitue l’un des « spots » mondiaux de birdwatching. Elle est composée de différents types d’écosystèmes dont le fleuve Mahavavy, le lac Kinkony (le 2ème plus grand lac malgache) et ses nombreuses pièces d’eau adjacentes, une forêt sèche, la savane à palmiers et jusqu’aux mangroves et littoral marin aux alentours de la baie de Boeny.
133 espèces d’oiseaux y ont été recensés dont les rares Gravelot de Madagascar, Aigle pêcheur ou le Râle d’olivier. Des Tours Opérateurs organisent de confortables bivouacs afin d’observer en toute quiétude cette avifaune exceptionnelle.
Poissons (30 espèces), reptiles et amphibiens, tortues et lémuriens complètent le panel faunistique. Côté flore, on dénombre 125 genres de plantes réparties sur 286 000ha de cet ensemble naturel.
Au départ de Mahajanga, il faut traverser la Baie de Bombetoka, pour se rendre dans la Commune de Katsepy, soit en prenant le Bac (Madaba ou Boeny) durant 45 mn environ soit en prenant les vedettes au Quai Barriquand. Depuis Katsepy, il faut prendre la piste RNT19, vers le sud sur 50 à 70 km durant trois heures et demie. Cette piste traverse des étendues de savane à perte de vue où dominent les grands palmiers Satrana (Bismarckia nobilis).
On peut visiter trois principaux sites : la Baie de Boeny, Ampitsompitsoka et le Lac Kinkony.
Dans le Village de Boeny Aranta, dans la Baie de Boeny, on peut trouver nombreux baobabs de l’espèce Adansonia digitata, les salines et le chantier naval de construction de pirogue. Sur l’île d’Antsoheribory, on peut découvrir les vestiges d’un comptoir commercial arabe du XVIIe siècle et visiter les maisons des Sultans, tombeaux, caserne, mosquée.
Le site d’Ampitsopitsoka est un site de prédilection pour le birdwatching et la découverte des mangroves.
Le Lac Kinkony, deuxième plus grand lac de Madagascar et classé Site Ramsar, offre plusieurs sites à la découverte des lémuriens, de nombreuses espèces d’oiseaux aquatiques dont le fameux « Vorofaly » ou Râle d’Olivier (Amaurornis olivieri), des roussettes et des palmiers borasses.
Des campements proposant des abris tentes permettent un camping convenable au bord du lac et quelques bungalows sont disponibles à Ampitsopitsoka et Boeny Aranta.
L’ensemble du circuit peut de se faire sur 7 jours et 6 nuits.

Catégorie :
Lire la suite

Le Parc National d’Ankarafantsika

Ce site éco-touristique majeur, géré par Madagascar National Parks et qui s’étend sur plus de 130 000ha, est constitué de plusieurs écosystèmes : lac Ravelobe (27ha) peuplé d’hérons et canards, canyon d’Ankarokaroka (formation géologique aux multiples couleurs) et enfin une forêt dense sèche semi-caducifoliée abritant 129 espèces d’oiseaux dont 66 endémiques, 8 espèces de lémuriens, reptiles et batraciens…
A 110km de Mahajanga (2h de route). 4 principaux circuits. En une journée, il est possible de parcourir le canyon, le circuit Coquereli (2km – très facile) et de se promener sur le lac. Il est conseillé d’y séjourner néanmoins deux jours. Hébergement (bungalows et campings) et restauration sur place ou dans le village d’Andranofasika (7km de l’entrée du parc).

Catégorie :
Lire la suite

La nouvelle aire protégée d’Antrema

A 6km au sud de Katsepy, cette aire protégée est occupée par un écosystème composé d’une forêt sèche sur dunes, de forêts humides, de marées et lacs mais aussi d’un parc marin et sa mangrove (total 20 300 hectares).
Haut lieu de la culture Sakalava sous la protection du prince TSIMANENDRY, ce site abrite des « sifaka » (propithèques couronnés).
2 circuits terrestres : « lémurs » 1 à 2h pour rencontrer jusqu’à 5 espèces de lémuriens et « lacs et oiseaux d’eau » au tour du lac Sariaka 4 à 5h. Le circuit « parc marin » se parcourt en pirogue (5 à 8h) à travers îlots (vestiges de comptoirs arabes) et vaste mangrove.
Aire de camping. Bloc sanitaire. Restauration possible sur réservation à l’Office de tourisme.

Catégorie :
Lire la suite

Forêt d’Ankatsabe Mariarano

Ce site authentique et sauvage, au cœur de la « brousse » des environs de Mahajanga, est accessible idéalement par le littoral. D’Antsanitia (40mn de Mahajanga), on peut embarquer sur une pirogue traditionnelle et rejoindre le village de pêcheurs de Marosakoa et ses immenses plages vierges.
Traversée de la mangrove jusqu’au village de Mariarano où il est possible de bivouaquer au sein d’un campement communautaire qui favorise le contact avec l’accueillante population locale.
Trois circuits. « Vakombahy » du nom d’un microcèbe : geckos, uroplatus, caméléons, reptiles et oiseaux abondent (1,3km – facile). « Tsara Tsiko » pour une traversée de forêt (lémuriens et plantes endémiques) jusqu’à la mer (8km qui peuvent être parcourus en partie en charrette à zébus – 2h/3h).
Le circuit « Matsedroy » (12km à pied ou charrette – 3h/3h30) permet de parcourir une forêt et longer 3 lacs : exceptionnelle avifaune, crocodiles, lémuriens, visite de villages et leurs activités artisanales (distillerie…).
Le camp de Mariarano peut héberger une quinzaine de tentes (fournies) et accueillir jusqu’à 30 personnes.
Restauration organisée par les villageois.
Il est possible de poursuivre jusqu’aux grottes d’Anjohibe toutes proches.

Catégorie :
Lire la suite